Clap cinema

Diffuser des vidéos en classe n'est pas nouveau, et les équipements actuels facilitent l'usage de ces médias. De nombreuses questions concernant notamment le genre, les contenus, la source, la durée, ... se posent alors pour faire de cette diffusion un objet d'apprentissage, et non un simple moment récréatif.

Pour que l'attention des élèves soit mobilisée au maximum, il est généralement admis qu'une vidéo ne devrait pas excéder une vingtaine de minutes, et que son visionnement soit accompagné d'une feuille de travail. Si la vidéo est plus longue, marquer des coupures et poser des questions orales orientent les élèves vers les points importants et relance leur attention.

Reportages et documentaires occupent donc une place légitime en cours. Mais qu'en est-il d'un film ? Est-il raisonnable de proposer un tel média à des élèves qui en sont déjà abreuvés à domicile ? La réponse se trouve bien évidemment dans la mesure, et dans l'intention pédagogique. Exit donc le visionnement passif!! Il ne s'agit pas ici d'une simple séance de "cinéma-pop corn" pour le plaisir ou pour passer le temps, mais d'une activité faisant partie intégrante du cours, et donc en lien avec le sujet d'étude.

Nombre de films ou d'extraits peuvent ainsi être exploités, particulièrement en SHS pour les films historiques, mais également en Langues et en Sciences par exemple, ainsi que pour débattre de problèmes de société.

L'analyse du film permettra de confronter fiction et réalité, en exerçant un regard critique. L'élève sera amené à améliorer sa compréhension du sujet et à s'interroger sur la façon dont il a été traité dans ce média.

C'est ce qui s'appelle « l'éducation aux médias » et fait partie intégrante des MITIC!

 

Téléchargements: 

Organisation d'une séquence de projection :

Les élèves sont constamment en présence d'images et de vidéos. Mais en comprennent-ils toujours les messages ? Comme pour un texte, la compréhension d'un film présente des difficultés. Pour que l'exploitation d'un film soit un succès, la séquence devrait s'organiser en 3 moments, quel que soit le genre ou la durée de la vidéo projetée.

Avant le film

L'enseignant-e introduit brièvement le film (thème, vocabulaire,...). L'affiche du film peut servir à une analyse d'image présentant les personnages, le contexte et d'anticiper l'histoire. Puis une fiche de travail (questionnaire, grille d'analyse, ...) est distribuée aux élèves.

Pendant le film

Les élèves visionnent le film en faisant preuve d'un maximum d'attention. Ils complètent les documents reçus avant la projection en vue du réinvestissement qui suivra le film.

Après le film

Une mise en commun fera ressortir les éléments en lien avec le cours et travailler plusieurs compétences tout en tirant profit du film :

  • Objectifs disciplinaires : établir un lien entre le film et les notions issues du cours (pour le chapitre travaillé au cours à ce moment), rechercher les informations manquantes, confronter fiction et réalité ;
  • Education aux médias : analyser des procédés cinématographiques et de leurs effets, analyse du comportement de certains personnages, du message véhiculé, ...
  • Exprimer ses opinions sur le film, faire preuve d'esprit critique sur les contenus, ...

 

 

 

Sources :

http://www.discip.ac-caen.fr/lettres/lettres-modernes/article.php3?id_article=66

http://www.sedess-bxl-bw.be/relinews/CINEMA_Analyser%20un%20film%20-%20Ph%20%20Detombes.pdf

http://camet-camef.ca/images/LexploitationdesfilmsenclasseIPE.pdf

https://jvdwijngaert.wordpress.com/media-et-tice-definition-et-caracteristiques/

Soutien didactique

Vous avez besoin d'un soutien, d'un accompagnement ou d'un conseil...

N'hésitez-pas à nous soumettre votre demande !

 

Nous contacter