Cherchez-vous une app? La voilà

shellLe site edtechteacher (en anglais) permet aux enseignants de trouver rapidement ce dont ils ont besoin : tutoriels et liens, projets innovants et leçons, des outils et url organisés par thème, sujet et activité, des webinaires, des évaluations…

Toutefois les deux parties directement exploitables ce sont les tool divisés par branche ou par activité et la partie qui recense les webApps permettant un double accès par activité (Que voulez-vous faire avec vos élèves ?) ou device (quel est le matériel que vous avez à disposition ?)

device

La chute de la maison TBI

La diffusion des TBI

Le titre de l'article est assez parlant. En fait il s’agit d’un état des lieux exhaustif et sans voiles sur l’utilisation et la diffusion des Tableau Blanc Interactifs. Les donné se basse sur une étude de Thierry Karsenti .

Il faut d’abord rappeler l’ampleur de phénomène. Dans les pays anglo-saxons et en particulier au Royaume Uni le 100% des salles de classe est équipé d’un TBI.

De l’autre côté de l’Océan, les Etats-Unis arborent un 60% et le Québec n’en fait pas moins avec son taux qui atteint le 97%.

Dans le Vieux Continent les Pays-Bas en sont aussi au 60% des salles de classe et en Allemagne à 22%.

Lire la suite...

Classmill: créer sa classe virtuelle

classemill

Créer votre classe, partager des documents et des liens, insérer des séquences vidéo ou des images, voilà ce que Classmill sait faire. Cette application web sort du sérail du MIT (bien sûr en anglais, mais on commence à s’y habituer) et est totalement gratuite. Après la phase de login (nom, prénom, mail et password), nous pouvons accéder à la page principale.

En cliquant sur le plus qui se trouve en haut à droite, nous pouvons créer ainsi notre première classe. Son accès peut être ouvert à tous, accessible uniquement aux membres invités, voire payant pour des cours rémunérés.

Cette étape réalisée, les participants peuvent y être invités, et si nécessaire répartis dans différents groupes. Une fois que tout le monde a rejoint la classe et que tout est prêt, vous pouvez la rendre disponible.

Si vous le souhaitez, il est possible de rajouter un petit préambule pour rappeler les règles de comportement, les finalités de la classe ainsi que tous les éléments que l’enseignant estime importants ou utiles.

Lire la suite...

Internet à l’école, lancez-vous sans plus attendre !

Internet à l’école, lancez-vous sans plus attendre !
Katrin Acou-Bouaziz, Alexandre Acou
Ed. Retz
ISBN 978-2-7256-3318-3

Internet à l'écoleLe livre se divise en 3 chapitres :
• Se lancer, oui mais comment ?
• Les réseaux sociaux et les blogs
• Les ENT, les vidéos, le son et les photos via Internet
Et en plus, une sitographie, un glossaire et des annexes.

L’introduction va tout de suite à l’essentiel, en utilisant les mots de Michel Guillou : « La question de se lancer ou non sur Internet avec les élèves ne se pose plus »1, les auteurs affirment qu’il ne s’agit plus d’un vrai choix car l’ère numérique est bel et bien là. Ils vont même plus loin : non seulement la question ne se pose plus mais elle s’impose aux enseignants et ce, même en dépit d’une démonstration scientifique des bénéfices possibles, prétendus ou attendus.
L’école doit s’adapter à l’évolution globale. Même si ce nouveau média ne répond pas à un besoin spécifique, il va de soi, sa présence est inéluctable.
La nouvelle génération d’élèves dénommée mobile born pourrait être amenée à penser en se calquant sur le mode de surfer sur le web : revenir en arrière, changer de support, changer d’accès en cas de blocage, tout en prenant du recul sur leurs apprentissages.
Le rôle de l’école face à cette évolution est justement de transformer un instrument essentiellement ludique en quelque chose d’utile à l’apprentissage. Mais ce n’est pas tout ! L'école a également la responsabilité de faire comprendre aux élèves que l’acte de publication est devenu universel en tant que droit à la parole mais aussi comme devoir face au respect vis-à-vis d’autrui.

Une question fondamentale porte sur le choix des pratiques numériques. Certes, la situation est très différente entre l’école primaire et le secondaire II mais idéalement, il faudrait un poste connecté dans chaque salle de classe. « Un enseignant déterminé se débrouillera toujours avec les moyens du bord et un enseignant qui ne veut pas ou se sent incompétent, même avec tout le matériel qu’il faut, n’en fera rien ou pas grand-chose » affirme Stéphanie de Vanssay 2 .

Lire la suite...

Informations

Vous souhaitez recevoir des informations complémentaires...

N'hésitez-pas à nous soumettre votre demande !

 

Nous contacter